samedi 11 novembre 2017

Petites lumières du soir


 Un des plaisirs de l'automne, la lumière des bougies. De quoi réchauffer les si longues soirées...


jeudi 9 novembre 2017

dimanche 5 novembre 2017

Au soleil de novembre


Qui a dit que novembre était gris et pluvieux? C'est sous un ciel printanier que nous avons pris le chemin de la forêt...


J'ai souvent vu ces petites boules sur le sol en me demandant de quel arbre elles étaient le fruit... en les trouvant collées sous des feuilles j'ai réalisé que c'étaient des gales du chêne. Quand j'étais enfant, on en trouvait de plus gros diamètre, de couleur marron et on les appelait des "gargalles", on en faisait des batailles en les utilisant comme projectiles.
Ce que j'ai toujours pris pour une maladie ou un parasite végétal comme le gui, est en fait sécrété par l'arbre lui-même suite à la ponte d'un insecte. Cette coque servira à la fois de protection et de nourriture aux larves une fois les oeufs éclos. Et je suis ravie d'avoir découvert ça! Il en existe plein de sortes et j'en ai souvent vu sans savoir ce que c'était... J'aime ce genre de petite découverte qui permet de comprendre ce qu'on voit sans savoir.




La forêt change tellement vite à cette saison... Certains arbres sont encore verts, d'autres se couvrent d'or, de rouille, de caramel, d'autres encore ont déjà presque perdu leurs feuilles. Et en marchant dans les bois on passe d'une parcelle dorée à une autre entièrement rousse selon les essences présentes, de quoi faire sourire les yeux...



Un simple rocher couvert de mousse abrite à lui seul tout un univers miniature...


Le soleil pénètre un peu partout au milieu des frondaisons, habillant par endroits les arbres de lumière.



La fin de notre balade nous a offert un spectacle grandiose : la lumière d'un côté, mise en relief par le ciel noir qui s'avançait, et qui nous recouvrait déjà sans qu'on s'en soit aperçus... c'est trempés par une belle averse que nous sommes rentrés...


Une excellente excuse pour un bon goûter de crêpes...il n'y a pas mieux pour se réchauffer quand on a pris la pluie!

mardi 4 avril 2017

Les petits oeufs


Les oiseaux nichent un peu partout en ce moment : mésanges, tourterelles... et un tour du jardin peut parfois ressembler à une chasse aux oeufs...

dimanche 2 avril 2017


En ce moment on mange léger, mais ça n'empêche pas de se faire de bons desserts...
Verrines de compote de pommes maison accompagnée d'une cuillerée de crème d'Isigny et des derniers petits sablés au beurre, c'était bien bon!
Et en entrée c'était de petites tranches de pain grillé à la tartinade poivron/amande.


Le jardin reverdit d'un coup, c'est toujours aussi merveilleux à redécouvrir...

dimanche 12 mars 2017

Episode 17 : préparer sa garde robe de printemps



Un épisode avec la fin des projets tricot d'hiver et le début des projets couture de printemps.
N'hésitez pas si vous avez des questions.

dimanche 12 février 2017

Tourte aux pommes

Aujourd'hui j'ai eu envie d'utiliser les pommes cueillies cet automne et conservées tant bien que mal à la cave. Ça fait longtemps que j'ai envie de préparer une tarte avec de jolis croisillons dessus. Le seul problème c'est que je ne savais pas comment m'y prendre pour entrelacer la les bandes de pâte. En fait il y a une technique et c'est vraiment facile une fois qu'on a compris la danse.


Pour la pâte, j'ai utilisé ma recette habituelle.

 Pour la pâte il vous faut:

. 250g de beurre froid
. 500g de farine
. 75g de sucre glace
.  1 c à c de sel fin
. 8 c à s d'eau et 1 c à s de vinaigre de cidre


Pour la garniture, il vous faut:

. 1kg de pommes
. 50g de sucre
. 2 c à s de jus de citron
. 2 c à c de cannelle en poudre
. 1/2 c à thé (tea spoon) de muscade
. 15g de beurre
. une pincée de sel


Dans une jatte, sabler le beurre coupé en dés avec les ingrédients secs du bout des doigts jusqu'à 
ce que tout le beurre ait disparu et que vous obteniez un sable fin. Ajouter ensuite l'eau et le vinaigre de cidre et mélanger puis malaxer jusqu'à obtenir une boule de pâte homogène. Laisser reposer 45 minutes au frigo.


Pour réaliser de belles bandes dentelées, j'ai utilisé cette jolie roulette en bois. Je trouve cet objet magnifique.
Séparer la pâte en 2 boules égales. Étaler la première sur quelques millimètres d'épaisseur (environ 3mm ici) et sur un diamètre permettant qu'elle dépasse un peu des bords du moule. La pâte se tient bien et elle est facile à étaler, on peut donc l'étaler finement. La placer dans le fond du moule et piquer le fond avec une fourchette.

Étaler la deuxième moitié de pâte sur la même épaisseur. Découper des bandes régulières avec une roulette ou un couteau.


Éplucher les pommes puis les couper en tranches assez fines. Les placer dans une jatte avec les épices, le sucre, la pincée de sel et le jus de citron. Bien mélanger puis verser la préparation dans le moule.


Déposer quelques petits morceaux de beurre sur les pommes (ou les mélanger à la préparation plus tôt). Disposer des bandes de pâte régulièrement sur les pommes. J'ai choisi de peu les espacer mais sur la prochaine je ferai des bandes plus larges beaucoup plus espacées.

Et maintenant c'est le moment de créer ces jolis croisillons. Poser une cuillère en bois au milieu de la tarte perpendiculairement aux bandes.

Relever une bande sur deux et la rouler par dessus la cuillère en bois.


Déposer une bande de pâte à l'emplacement ainsi libéré, au plus près de la cuillère puis recouvrir avec les bandes de pâtes qui viennent d'être soulevées. Et voilà! C'est ça le petit truc à connaître!


Avancer la cuillère d'une bande et la poser sur celle que vous venez de créer. Recommencer la même technique en soulevant cette fois les bandes de pâtes qui étaient restées couchées la première fois. En fait on décale d'une bande, c'est ce qui va créer l'alternance dessus/dessous et ce joli enchevêtrement.


Déposer une nouvelle bande de pâte devant la cuillère puis reposer les bandes relevées.



Et recommencer l'opération jusqu'à avoir atteint le bord.







Une fois toute la tarte recouverte, découper le bout des bandes qui dépassent un peu trop (et les goûter, cette pâte est délicieuse crue je trouve) puis souder les bords avec les doigts.



Dorer le dessus de la tarte au lait ou à l’œuf. J'ai doré la pâte au jaune d’œuf et celui-ci a bruni, mon dessus de tarte était plus noirci que doré à mon goût.


Cuire la tarte à 180°C pendant environ 1h15. La pâte doit être dure et sonner creux et la préparation aux pommes doit faire des bulles.


Déguster encore tiède et ajouter une cuillère de crème épaisse ou de glace à la vanille pour les gourmands.