jeudi 13 février 2014

Granola et Barbe bleue


La pluie continue à tomber et la rivière à monter, autant dire que ça fait shlouf shlouf dans les plates bandes. Vaut mieux bien serrer ses lacets en sortant pour ne pas se retrouver la chaussette à l'air en position de flamand rose cherchant désespérément son soulier embourbé.



Granola maison, yaourt maison et lait de la ferme...mimimi!!!!

Granola maison, pépites de chocolat et noix de coco... TERRIBLE! 
Bon là c'est la version hiver et décadente du granola, mais y'a quand même tout un tas de trucs très sérieux pour équilibrer : graines de courge, de lin, de tournesol, flocons de quinoa... Bref au final c'est quasi diététique.

Titus totalement méconnaissable dans sa composition de raconteur illuminé
La semaine du conte se poursuit, hier nous sommes allés voir Barbe bleue assez bien raconté(e), par Titus.

Une heure de poilade entre conte (un peu), sarcasmes et dérision (beaucoup), errances narratives (souvent), retours au sujet (parfois), mime (périlleux), mise en scène (inexistante) et beaucoup de mauvaise fois et de misanthropie. Bref, ça fait du bien!


Ou comme lu dans une réclame quelque part sur internet  :

"Vous êtes en quête d'excellence?
 Alors ce spectacle ne vous concerne pas. Si, par contre, vous en avez un peu marre des œuvres tirées au cordeau et de leur angoissante perfection. Si vous n'avez rien contre un peu d'approximation, de fragilité, d'imperfection voire une petite touche de médiocrité, alors ce "Barbe Bleue" assez bien raconté(e)" ne devrait pas manquer de vous séduire :

  • un univers assez pitoyable,
  • une mise en scène assez affligeante
  • un univers sonore assez tarte,
  • une scénographie assez dérisoire,
  • une assez piètre interprétation
  • un manque de rigueur et de talent assez exemplaires."
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire