lundi 15 décembre 2014

A pleins poumons


En ce moment j'ai parfois l'impression de ne jamais voir le jour ; alors ce soir, même s'il faisait nuit noire quand je suis rentrée, j'ai eu besoin de marcher. Je suis partie le long de la rivière, dans la nuit et le brouillard. C'était assez magique, silencieux et feutré, on aurait dit que le temps s'était arrêté et qu'il allait neiger (ça c'est la méthode Coué).
Les éclairages de l'autre côté de l'eau teintaient l'atmosphère de couleurs étonnantes. J'ai marché en silence, en respirant à pleins poumons l'air pur et frais. J'aime le froid sec de l'hiver, je le trouve à la fois apaisant et vivifiant. Il aide à retrouver de l'énergie les jours où le manque de lumière se fait sentir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire