jeudi 23 avril 2015

Une journée de filles

Portes ouvertes Laine et Tricot à La Chapelle sur Erdre... Même la caverne d'Ali Baba ne comptait pas autant de trésors... C'était incroyable! Des fils, des laines PARTOUT! Du sol au plafond, sur des étagères, dans des sacs, dans des boites, cachées dans des cartons sous les boites... Des milliers de pelotes et d'écheveaux... C'était fou! 

Alors pour commencer, on fait un petit tour, qui dure quand même un sacré temps si on veut tout voir... il y a quand même 3 pièces entières remplies de laines! Puis un deuxième tour pour revoir celles qui nous ont tapé dans l’œil, puis un troisième tour pour se décider... Bref on y est restées 2 heures... Mes mains ne savaient plus où donner de la tête, toutes ces textures, toutes ces couleurs... 

J'ai découvert des marques que je ne connaissais pas, bref, le bonheur lainesque! Et comme tout est rangé un peu partout, un peu dans tous les sens, il faut fouiller, du coup on fait des découvertes, on a l'impression de déterrer des trésors!


Puis direction le salon Pour l'amour du fil au parc des expositions, situé au bord de l'Erdre. Le lieu en lui-même est magnifique, de grandes étendues de verdure, des arbres, même la façade de la halle XXL est habillée de verdure.


Dans la première allée nous sommes tombées sur le stand de Rachel John, la spécialiste de l'Extreme knitting. Elle tricote avec de très grosses aiguilles ( 24 mm pour la démonstration du jour) et utilise plein de fils différents ensemble (ici 20 ou 30 fils, je ne sais plus) ce qui donne des mélanges de couleur superbes. Le tricot a un rendu très ferme, elle fait beaucoup de tapis notamment et ils sont magnifiques! 

Puis nous avons déambulé dans les allées, au milieu de stands tous plus magnifiques les uns que les autres : broderie traditionnelle, broderie or, point de croix, appliqués... On en prend plein les yeux!


Et les stands sont vraiment magnifiquement décorés, avec plein de jolis détails, chaque stand représente un univers avec ses couleurs, ses meubles et objets, son ambiance... On a l'impression de passer de maison en maison, c'est très chouette. Et malgré l'affluence, les gens qui se pressent devant les stands... je trouve que les exposants sont d'une gentillesse à toute épreuve (bon, on était que le 2° jour, la fatigue se fait peut être ressentir les jours suivants...). 

En se balladant dans les allées on entend parler plusieurs langues : j'ai rencontré des exposants ou des créateurs qui venaient, d'Angleterre, d'Espagne ou des Etats-Unis!


Beaucoup de travail de patchwork, de boutis, tous plus magnifiques les uns que les autres. Le boutis blanc en-dessous a pris 900 heures de travail!


La maison de Kaye England :


Le travail ultra coloré de Fumiko Nakayama :



Le deuxième en bas à droite est de Tomie Nagano.

Et enfin la maison de Willyne Hammerstein. C'est celle que j'ai préférée, j'ai été épatée par la précision de chaque motif et la minutie de chaque détail. On dirait du travail de marqueterie. La créatrice de ces magnifiques patchworks était présente m'a dit qu'elle mettait environ 2 ans ou 2,5 ans pour en finir un...Quel travail de patience!


Sur celui-ci les motifs de chaque tissu forme un dessin géométrique, symétrique parfait.

Quelle journée! Ce salon m'a donné plein d'envies, notamment d'apprendre de nouvelles techniques comme la broderie (mais ça, ça fait un moment que ça me trotte dans la tête) et le patchwork! Mais ça attendra...
Maintenant il faut que je photographie mes achats et que je me mette au travail...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire