mardi 6 octobre 2015

Le ciel se repose sur la terre



Premiers matins brumeux, et toujours le même émerveillement devant ces paysages effacés et délicats, devant ces couleurs éteintes, comme disparues, devant le silence qui enveloppe tout, les oiseaux qui se taisent, les sons comme étouffés, le ciel impalpable, le ciel comme s'il était partout, comme s'il s'était posé un instant sur la terre...

2 commentaires:

  1. Comme c'est beau, on dirait que tu as utilisé un filtre... bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. J'adore la brume et le brouillard.
    Ça me donne la chair de poule mais ça rend la nature très mystérieuse.
    <3

    RépondreSupprimer