dimanche 18 octobre 2015

Un week-end pour préparer l'automne


Ce week-end a été très productif... j'ai refait des bougies, mais cette fois-ci j'ai fait toutes mes bougies en pots. J'en avais déjà fait en pot à la cire de soja, mais sans que je comprenne pourquoi elles ne brûlaient pas, la mèche s'éteignait aussitôt allumée. J'ai donc décidé de les refaire fondre : une fois la cire complètement liquide, j'ai juste retiré les mèches en bois et inséré des mèches en coton à la place. Sauf sur une ou j'ai remis une mèche en bois préalablement trempée toute entière dans la cire, on verra!
Du coup dans ma lancée j'ai aussi préparé des bougies en pots à la cire d'abeille. J'ai des tas de jolis pots à confiture anciens que je trouve en vide-greniers, ils font de parfaits contenants, je trouve le résultat vraiment beau, je suis ravie de mon idée et vraiment très contente d'avoir accumulé tous ces pots, ces bougies sont si jolies... je crois que ça fera de merveilleux cadeaux de Noël!

Et puis après la cueillette de pommes je suis allée faire le plein de courges en pagaille pour l'automne. J'adore les préparer en soupes, purées, tartes et gratins, mais surtout avant, j'adore en mettre dans la maison pour la décorer aux couleurs de l'automne! C'est chose faite, je me suis régalée à choisir toutes ces belles de l'automne autant qu'à les disposer dans la maison, ainsi que sur le perron pour souhaiter bienvenue à l'automne et aux amis.


Il y avait un choix incroyable chez le producteur (et sur la photo qui suit vous n'en voyez qu'un petit quart...). Des potimarrons, pâtissons, butternut, longues de nice, musquées de provence, buttercup, acorn, jack'o lantern, courges spaghetti... j'avais l'impression de me trouver au pays des citrouilles (j'aime assez l'idée) ou dans une fête en plein middle west américain!




Et puis j'ai aussi un peu tricoté, un peu seulement, bien trop occupée à tout le reste... et bu des litres de thé (avec un muffin anglais toasté beurré et tartiné de confiture d'abricot bien acidulée maison c'est encore meilleur...)

Et puis dimanche après-midi j'ai enfilé ma jolie chemise de bûcheronne et mon écharpe en tartan (oui j'adore les carreaux, et non trop de carreaux ne tue pas le carreau; d'ailleurs cette saison, le carreau c'est le nouveau noir...) pour aller me promener dans les bois, sous un soleil radieux et récolter des mini pignes et des feuilles de toutes les couleurs. J'ai même trouvé un beau champignon!


Je suis restée longtemps assise dans l'herbe au soleil à contempler les couleurs des arbres et les feuilles qui virevoltaient dans le vent avant de toucher le sol. J'ai fait le plein de lumière et de chaleur, de beauté et d'énergie... et de joie de vivre aussi, je me sens toujours si heureuse dans les bois, surtout à cette saison... si vous me croisez un jour en pleine forêt vous me verrez probablement sourire en regardant les arbres, ou une feuille, ou rire en voyant un gland ou une pigne me tomber juste à côté!

La maison a pris ses quartiers d'automne, maintenant il me reste à confectionner une jolie couronne de porte et des guirlandes avec tout ce que j'ai ramené de la forêt...

14 commentaires:

  1. Bonsoir, comment ne pas te laisser un petit mot en voyant de si belles photos, de si belles couleurs... c'est beau.
    J'ai lu il y a peu de temps (je me renseigne sur les bougies mais je n'ose pas encore me lancer) que le côté "rustique" des mèches en bois était bien mais qu'elles s'éteignent sans arrêt, j'ai hâte d'avoir ton avis sur cette nouvelle utilisation. Enfin, tout ça doit sentir bon !
    Bonne soirée.
    Et j'ai appris un mot... pigne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isa, c'est si gentil!
      pour les mèches en bois, pour l'instant j'ai 2 expériences :
      - mes premières bougies soja/mèches en bois ne brûlaient pas, la mèche s'éteignait aussitôt
      - la bougie soja/mèche en bois qu'une amie a faite et qu'elle m'a offert brûle très bien
      Donc je ne sais pas si cela vient de la qualité de mes mèches en bois ou s'il fallait les tremper dans la cire entièrement avant, je le saurai quand j'allumerai celle que je viens de refaire, j'en reparlerai...

      Supprimer
    2. Et je suis ravie de t'avoir appris un mot!!
      Chez moi on dit pigne et non pas pomme de pin, tout comme on dit chocolatine et non pas pain au chocolat ;)

      Supprimer
  2. Tes photos sont magnifiques, et quelle douce ambiance! On a envie d'être chez toi! bleuette.g

    RépondreSupprimer
  3. Quelles sont jolies ces bougies !!! Je n'ai pas encore oser me lancer ....
    as-tu des liens as nous présenter pour nous conseiller ?
    Ta ballade me donnes envie, et j'ai hâte de voir ta jolie couronne
    Miss Sophie
    http://ittyfanfreluches.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Lance toi, n'hésite pas! C'est vraiment très facile et il faut peu de matériel.
      J'ai acheté mes mèches et ma cire de soja sur Terre de bougies : terre-de-bougies.com
      Ma cire d'abeilles vient de chez mon apiculteur, je l'achète au marché.
      Si c'est un "pas à pas" que tu veux, je peux faire un petit article, dis-moi si tu es intéressée... j'en avais déjà fait un sur les bougies pilier en cire d'abeille gaufrée :

      http://sanssoucislaviolette.blogspot.fr/2015/04/bougies-en-cire-dabeille-gaufree-pas-pas.html

      Supprimer
  4. Tes photos me ravissent à chaque fois , quelle douce ambiance, on aimerait venir s'y glisser et profiter de la douceur qui en diffuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béatrice, ça me fait très plaisir! C'est ça qui est bien dans les blogs, c'est cette petite fenêtre éclairée par laquelle on peut regarder d'autres vies... j'aime tellement voir d'autres intérieurs, d'autres vies le soir quand les fenêtres s'éclairent en hiver... c'est joli et ça réchauffe de savoir qu'ailleurs aussi on allume des petites lumières le soir, sans forcément tirer les rideaux...

      Supprimer
  5. Magnifiques photos. Tu me donnes envie avec ta déco de citrouilles mais ici mes garçons s'en serviraient de ballon de foot :-/ et les bougies aussi me tentent bcp.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'ai une solution pour toi, il faut que tu achètes une citrouille suffisamment grosse et donc bien lourde pour ne pas qu'ils puissent la soulever! L'an dernier j'avais acheté une magnifique Musquée de provence de 9 kg sur un vide-grenier... à 2€ LA citrouille en plus, c'était vraiment de la chance!

      Supprimer
  6. Ca y est ! J'ai fabriqué mes premières bougies et je me suis arrachée les cheveux !!! Je suis contente du résultat final mais ça a été plus compliqué que je ne pensais. J'ai utilisé de la cire de soja et des mèches pré-cirées mais le problème est survenu quand j'ai versé la cire dans les pots !!! Le socle s'est soulevé et la mèche s'est courbée ! Donc j'ai soudé le socle avec la cire avant puis coulé le reste mais toujours en plusieurs fois car la mèche n'en faisait qu'à sa tête. Malgré tout j'adore le résultat et j'en referai ! Il faut juste que je trouve la bonne technique ! et j'ai mis des huiles essentielles de lavande aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux utiliser un abaisse-langue ou une pique à brochettes en bois pour maintenir ton socle de mèche tout en versant. Personnellement, j'utilise de la cire de soja en copeaux, donc je remplis mes pots de copeaux puis je les place dans un bain-marie (ce qui évite déjà l'opération du transvasement, mais il faut remettre des copeaux au fur et à mesure qu'ils fondent puisqu'une fois liquides, ils prennent moins de volume qu'en copeaux)
      Une fois mon pot bien plein de cire fondue, je le sors du bain-marie (c'est l'opération la plus délicate) et ensuite je place ma mèche. Il me semble que c'est plus facile comme ça.
      La prochaine fois que j'en fais je ferai un petit pas à pas, ce sera plus parlant.

      Supprimer
  7. Mais oui ! Je n'y avais pas pensé !!! c'est bien plus pratique de mettre directement les copeaux dans les bocaux ! Merci pour l'idée parce que j'en ai mis partout avec ma casserole ;)

    RépondreSupprimer