vendredi 13 mai 2016

Amsterdam : premier jour


Arrivée en fin de matinée sous un ciel d'été... L'eau est partout autour de la gare, du quai en descendant du train on voit l'eau derrière la gare et en sortant à l'avant de la gare on la retrouve. Amsterdam est une ville d'eau, on s'en rend très vite compte. Devant la gare, des employés sont là pour répondre à toutes les questions des usagers, dans toutes les langues et avec le sourire! Et rien que ça, ça met en joie!


Je prends le bus et 4 arrêts plus tard me voilà arrivée. Linh, la propriétaire de l'appartement que nous louons vient me chercher à l'arrêt de bus avec son vélo sur lequel elle porte ma valise (ici les vélos n'ont pas de panier mais une grande caisse devant le guidon, super pratique).
Cinq minutes de marche et 4 étages plus haut, me voici dans son superbe appartement sous les toits, un appartement immense et lumineux, à la décoration simple et design.


Du bureau on voit même un moulin! Et oui, on est bien en Hollande...

Linh a eu la gentillesse de nous louer des vélos pour 3 jours avec son abonnement... c'est parti pour tester le vélo sans freins! Ici pour freiner il faut rétro-pédaler. Rien de bien compliqué, le plus dur c'est en situation d'arrêt d'urgence (par exemple quand vous croisez perpendiculairement la route d'un autre touriste qui comme vous s'essaye au rétropédalage... et qui, paniqué à l'idée de s'arrêter, vous coupe le route en lançant un pathétique "soooorry") mais finalement j'ai toujours réussi à m'arrêter. Les hollandais sont grands : je mesure 1,70m et avec la selle au plus bas, je touchais le sol sur la pointe des pieds... Chez les loueurs, on trouve des vélos plus petits et des vélos avec freins, ces vélos-ci sont faits pour les amstellodamois, donc grands.


Premier canal, juste au bout de la rue... l'appartement est un peu à l'extérieur du centre-ville, à l'extrémité du quartier Plantage où se trouvent le zoo et le jardin botanique. En 10 minutes de vélo sur piste cyclable protégée dans de belles avenues j'étais en plein centre-ville! Le quartier est calme et verdoyant, la ballade est agréable, je suis déjà ravie.


Pour aller dans le centre on longe le zoo... et ses flamands roses! D'ailleurs ils doivent être un peu la mascotte de la ville, on a vu plein d'objets à leur effigie durant le week-end (ou alors les hollandais adorent les flamands roses).


Premier arrêt prévu : Stephen & Penelope!
Incontournable dans mon carnet d'adresses... Dans la boutique on trouve tout un mur de Hedgehog fibres, un de Malabrigo, un de Madelinetosh  et un autre de Quince & co... Et bien d'autres merveilles mais il fallait faire des choix! Il y a également un choix intéressant de livres de tricot, dont ceux de Kate Davies. Je suis ressortie avec un joli butin emballé dans un tote bag à l'effigie de la boutique...


Et c'est reparti pour un tour de vélo! J'ai traversé le "centre historique" que je n'ai pas trouvé très agréable : beaucoup trop de monde, du bruit, des flots de touristes déversés dans les rues à la recherche des clichés d'Amsterdam (coffee shops et néons rouges) et des rues encadrées de grandes enseignes internationales...


Vite, je fuis vers la ceinture des canaux nord! Et là je retrouve l'eau, le calme, le silence, la verdure... et les petites boutiques sympas. Je tombe par hasard devant De Afstap, l'autre boutique de laine que j'avais éventuellement prévu d'aller voir. La dame qui tient la boutique (Jans) est charmante... si vous aimez les laines Rowan il faut venir ici, je pense qu'ils ont toute la gamme! Je repars avec 2 jolies pelotes et je reprends ma balade le long des canaux.


Les petites rues tranquilles regorgent de jolies boutiques... Partout on retrouve l'eau et la verdure. Les canaux sont bordés d'arbres et les maisons se parent de glycines un peu partout et étalent de belles potées sous leurs fenêtres. On trouve très souvent des bancs, des fauteuils devant les maisons, pour profiter du moindre rayon de soleil. Les terrasses sont pleines de bandes joyeuses qui sirotent leur apéro au soleil dès 17h30!


Les vélos sont partout, avec de grandes caisses devant le guidon, de la simple caisse en plastique à la belle caise en bois en passant par de grands paniers rectangulaires en osier. Je pense avoir croisé bien plus de vélos que de personnes... je me demande combien la ville compte de vélos par habitant!


Les jolies maisons en brique ont toutes des pignons différents. J'ai lu quelque part qu'avant la numérotation des rues, les pignons servaient à identifier les maisons.


Cette jolie pâtisserie était fermée mais j'ai trouvé la devanture charmante. On y vent les fameuses stroopwafels, des gaufres fourrées au sirop. On en a dégustées le lendemain de délicieuses chez Lanskroon, à quelques rues de là. On a pris celles fourrées au miel : la gaufre est délicieusement croustillante, le sirop bien épais et sucré... 

Juste à côté, on est passés plusieurs fois dans le week-end chez Van Stapele, dans le but de goûter un des merveilleux cookies qui embaument la ruelle en cuisant... La minuscule boutique ne vend qu'une sorte de gâteau : de délicieux cookies au chocolat noir fourrés de chocolat blanc. Il faut s'armer de patience, il y a souvent la queue, et espérer que la cliente devant vous n'achète pas tous les cookies de la plaque pour ramener de jolies boites souvenir pleines de cookies. Notre ténacité a payé, en repassant devant pour la 4° fois, on a pu goûter le Graal, et, effectivement, ça vaut le coup d'être un peu patient...






Puis, après une belle après-midi, retour le long des tranquilles canaux pour éviter le centre et longer l'eau, encore, au pied des belles maisons, sous les derniers rayons du soleil, si chaud aujourd'hui...
Quelques courses au passage et retour à l'appartement pour attendre ma co-weekendeuse. Puis soirée tranquille dans notre maison!




Une merveilleuse journée sous le soleil...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire