jeudi 14 juillet 2016

Bivouac


Envie de nature et de silence pour ce premier jour de vacances. Le 14 juillet, le feu d'artifices est tiré juste en face de chez nous et le bruit est assourdissant... et accessoirement la chienne en a une peur bleue, alors autant lui éviter les émotions fortes quand on le peut.


Alors on est montés dans notre petit coin, le premier où on a campé ensemble, d'où l'on a une vue dégagée sur la plaine et tous ses feux d'artifices... un joli spectacle avec le chant des grillons et des oiseaux pour fond sonore.


Les bottes de foin habillent joliment ce décor bucolique.


En contrebas se détache nettement le clocher de l'église, à quelques kilomètres à peine.



Après avoir installé la tente on est descendus tout en bas du pré pour saluer nos voisines pour la nuit.


Les derniers rayons du soleil doraient le feuillage d'un beau et vieux chêne.


Les curieuses n'ont pas mis longtemps à venir nous voir... Enfin, c'est surtout le chien qui les intéressait, comme d'habitude.


On se croirait à Roland Garros! Elles suivent chacun de ses mouvements des yeux et accompagnent ses déplacements de la tête, un vrai spectacle!


A gauche...


A droite...


En remontant le pré le soleil nous a offert un joli spectacle à travers la haie...


Jusqu'à descendre derrière l'horizon, embrasant le ciel de tons pastels et dorés...


La nuit bleue pouvait commencer...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire