dimanche 10 juillet 2016

Marche matinale


Depuis 2 semaines j'essaie d'aller marcher 1 heure tôt le matin, à la fraiche. Ce matin pour la première fois le ciel était d'un bleu limpide, sans trace de nuages. Alors je suis partie le long de l'eau jusqu'à l'écluse.

 

Dans les taillis au bord de la rivière pousse un rosier sauvage.


J'aime le dessin tracé par cette petite route qui serpente au gré de la rivière, empruntée seulement par les promeneurs ou les sportifs, à pied ou à vélo et les pêcheurs.


 Les mûriers sont en fleur.


Bienvenue sur l'île, plantée entre 2 bras de la rivière qui se rejoignent 300 mètres plus bas.


Pour quitter l'île on peut emprunter la passerelle de l'écluse d'un côté ou ce pont de bois de l'autre, lui aussi  fiché sur une écluse.


Les champs sont en blés et les prés en vaches, c'est une belle saison.


Les chemins sont bordés de fleurs d'été.


 Quelques nuages à l'horizon.



 Une rose trémière surveille le chemin.


Une mer de céréales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire